Bienvenue au Portugal

Par quel miracle cette étroite bande de terre, offerte aux tumultes de l’Océan Atlantique, s’est-elle rendue maîtresse du globe en son temps ? Plus que jamais ancré au continent, le Portugal évoque toujours dans la mémoire collective le paradis perdu des grands navigateurs de la Renaissance

Aujourd’hui voici une ballade à travers la cote verte endroit où le Portugal a été créé, et la région est riche d’histoire et de culture

La Cote Verte, au nord ouest du Portugal , avec ses pinèdes émeraude, ses eaux saphire, ses plages dorées, est une région enchanteresse. Cette contrée riche en histoire est connue comme étant le berceau de la nation portugaise.

La cote Verte est un secteur couvrant les zones de Minho et de la majeure partie du Douro Littoral . Elle englobe le nord de la ville de Porto à la frontière espagnole qui est proche en termes de distance de Viana do Castelo. Dans ce secteur, les visiteurs trouveront une grande population de jeunes. A l’Intérieur des terres, il y a plusieurs villes, villes et villages historiques qui sont intéressants Deux villes en particulier importantes sont Braga et Guimarães.

apulia-moulins
Moulins Apulia

Dans la ville d’Apulia ce port de pêche,
à quelques km au sud d’Esposende, est resté très authentique, avec ses barques décorées de couleurs vives, et ses anciens moulins aujourd’hui habités, au moins pendant les vacances.C’est derrière ces petits moulins, sur une route pavée parallèle à la côte, que l’on trouve toute une série de guinguettes souvent tenues par les familles des pêcheurs eux-mêmes, et où l’on déguste, sur une terrasse ombragée, les produits de la mer : morue, dorades, sardines, espadons, bars ou poulpes grillés, Le tout évidemment arrosé de vinho verde blanc, (branco) dont c’est la région de culture. Nous en avons goûté de nombreux, plus ou moins pétillants, plus ou moins fleuris ou fruités, mais toujours légers et rafraichissants. Pour éloigner les raisins de l’humidité, les vignes sont très hautes, cultivées en tonnelles sous lesquelles il doit faire bon se reposer quand il fait chaud, mais qui doivent rendre les vendanges parfois un peu difficiles.

img_1400-1
Viana de Castelo

 

Comme il n’y a pas que la plage dans la vie, profitez d’une journée peut-être un peu moins ensoleillée pour poursuivre la visite de la côte, en poussant par exemple jusqu’à Viana do Castelo,une ravissante petite ville pleine de monuments comme sa fontaine de 1553 ou son ancien hôpital aujourd’hui transformé en office de tourisme, et dominée par une colline escarpée où trône une église à laquelle on accède par une route pavée et sinueuse, pour un point de vue exceptionnel sur la ville, l’embouchure du fleuve Lima, et la côte.

douro_valley
Vue de la Vallée du Douro

C’est à Porto, plus précisément dans les caves de Vila Nova de Gaia que le vin de Porto, né dans les montagnes, vient se perfectionner pendant des années et des années avant d’aller courir le monde. Le touriste qui part à la découverte trouvera dans la vallée du Douro les fameuses fermes où se produit le délicieux porto. Une croisière sur le fleuve Douro, sur la route des vins, nous amènera depuis Porto jusqu’à Barca de Alva.Partout, dans cette région, vous trouverez des marques de civilisations anciennes: dolmens, traces de demeures de l’âge de Fer, villes celtiques et romaines. Les châteaux tranquilles côtoient les églises majestueuses et les riches palais.

parque-nacional-da-peneda-geres-g-01-165
Parc national de Peneda Geres

Le Parc National de Peneda-Gerês est une réserve naturelle, véritable sanctuaire pour la faune et la flore rares. Quelques exemplaires de l’espèce des petits chevaux sauvages luso-galiciens y subsistent encore, en liberté.

Au nord, on trouve la magnifique ville fortifiée de Valença et la gracieuse ville de Ponte de Lima avec ses tours médiévales, ses maisons blanches et un très joli pont romain.

Ponte de Lima
valenca
Valence do Minho

 

 

 

 

Viana do Castelo est particulièrement célèbre pour ses belles broderies et pour ses fêtes religieuses où les jeunes filles portent les costumes de la région et exhibent les joyaux de famille.

 

coq de Barcelos

Vers le sud, on trouve Barcelos que l’on associe immédiatement à l’emblème de l’artisanat de la Costa Verde car c’est ici que provient le fameux Coq de Barcelos, traditionnellement en céramique richement peint à la main avec des couleurs criardes. Son existence centenaire remonte à une légende médiévale hors du commun de justice miraculeuse.

La région de Braga est très riche en lieux de culte avec plusieurs dizaines de chapelles et d’églises. Si vous vous hasardez à monter les longues marches baroques qui mènent au Sanctuaire de Bom Jesus, vous aurez la récompense d’y admirer un panorama spectaculaire.

Bom jésusc

A Guimaraes, se dresse l’impressionnant Château du premier Roi du Portugal et le palais des ducs de Bragança ainsi que le magnifique musée médiéval Alberto Sampaio.

Sur la côte, vous trouverez le port de pêche de Povoa do Varzim, dont l’atmosphère montre le contraste qui existe entre les coutumes traditionnelles et la vie mondaine des hôtels modernes et des casinos.

Quelques kilomètres vous séparent de Vila do Conde et vous pouvez en profiter pour flâner sur le vieux chantier naval toujours actif et apprécier l’ambiance du quartier médiéval.

La Costa Verde est un recueil de différents styles d’architecture. Visiter cette région c’est faire un parcours de milliers d’années dans le pré-roman, le gothique, le manuélin, le baroque, le néoclassique et l’art nouveau.

Mais la Costa Verde offre aussi au visiteur un folklore vivant, mouvementé et joyeux. Un artisanat où l’argenterie et les filigranes, la céramique, la vannerie, le tissage, les dentelles, les broderies, les ferblanteries et le bois sculpté, marquent des siècles de vie d’un peuple, qui a créé un art simple.

 

Céleste dos Santos

Publicités